Exemples de travail personnel

Le stress

« quand je rentre le soir et que j’ai à préparer le repas, faire le bain aux enfants, faire les devoirs, c’est dur , je suis en stress ». Travailler sur le stress, sur ses angoisses, ses peurs, les moments de déprime, et autres émotions dures à vivre.

 

Symptômes physiques

« A chaque fois que je me dispute avec ma femme j’ai mal au bras droit. En complément uniquement d’un suivi médical ! Explorer les facteurs psychologiques ou émotionnels liés aux symptômes. Le symptôme physique va être la base du travail. Il va servir de signal de repère. Regarder les circonstances dans lesquelles le symptôme est présent et identfier les enjeux personnels, la signification du symptôme. Débloquer la zone du corps qui souffre pour quelle retrouve un ressenti au moins neutre, détendu.

Aspect personnel

« je veux réussir à me me sentir calme et parler posément à ma fille quand elle prend la mouche ». Comment trouver et mettre en place ses propres solutions sur un sujet personnel , améliorer son équilibre ? Le travail consiste à voir en quoi consiste se sentir calme et parler posément dans ce cas là, à vérifier que ce choix est équilibré pour la personne et pour sa relation avec sa fille. Un grande part du travail se fait sous forme de visualisation afin d’effectuer une véritable simulation et que la personne puisse ressentir, donc évaluer, si cela lui convient.

Aspect professionnel

« quand on m’annonce un retard ou un dépassement de budget, je souhaiterai avoir une réaction plus professionnelle ». Comment améliorer l’utilisation de ses ressources personnelles en vue d’un objectif professionnel. Après avoir défini en quoi consiste une réaction plus professionnelle, nous regardons quelles sont les ressources nécessaires pour y arriver et comment faire pour les mobiliser.

Définir son projet

« le problème c’est que je veux à la fois pouvoir changer souvent de travail et vivre en province, et j’ai beau retourner le problème dans ma tête, j’arrive pas à m’en sortir ». Comment définir son métier, sa progression , son projet de vie, sa retraite, et les étapes à suivre pour y arriver. Rechercher quelles sont les deux motivations qui sous-tendent les deux choix, puis ouvrir la table des négociations entre les deux parties de la personne qui poursuivent deux motivations différentes et de chercher un accord.

Connaissance de soi

« mais pourquoi je ne m’intéresse qu’à des gens qui ont des problèmes ? ». La personne qui prononce une telle phrase voit bien l’inconvient de sa manière d’agir et a perdu de vue ce qui a motivé chez elle un tel comportement. Il s’agit alors de retrouver le besoin pour la personne qui cherche à être saisfait, puis à bâtir une manière de faire qui respecte ce besoin sans avoir les désagréments de la solution actuelle.

À propos de Bruno Etchegoyhen

Formateur PNL Enseignant Reiki Enseignant en Ennéagramme 06 07 32 73 75
Ce contenu a été publié dans Thérapie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.